Partager l’expérience pour mieux développer l’accéssibilité dans les musées

Language: French
Time: 9:30am-12:30pm

Les dernières 20 années ont témoigné des efforts mis en place par les institutions culturelles pour améliorer les conditions d’accès à leurs  bâtiments, aux collections et aux programmes qu’y sont développés. Les droits de l’homme ainsi que les droits à la diversité culturelle établissent des attentes poussées d’inclusion et d’accès pour les divers groupes sociaux et culturels. Dans ce cadre, le débat sur accéssibilité dans les musées s’est rennouvelé, incluant des aspects physiques ainsi que sociaux, culturels et cognitifs. On y parle de “Design Universel”, du “modèle social de la déficience”, de “l’exclusion sociale”. Tandis que certaines institutions parviennent à assurer l’appropriation de leur collections et programmes au plus grand nombre et aux bésoins de chacun,  d’autres retrouvent des difficultés pour y parvenir.

L’Atelier propose le partage d´un cadre conceptuel sur l’accéssibilité dans les musées, la prise de connaissance  sur les stratégies déployées pour approcher ce sujet dans les institutions, et le débat sur les orientations qu’on pourrait dégager des expériences des participants pour améliorer la pratique.

Le travail se déroule en trois moments: la discussion des concepts pour établir une problématique  commune (dynamique en groups); le partage des résultats d’une étude qualitative sur les conditions de mise en place des programmes d’accéssibilité dans deux musées Américains, suivi de la presentation des expérinces de divers participants; et finalement, le régistre des facteurs observés par le groupe  comme promoteurs d’expériences réussies  pour soutenir la pratique inclusive et améliorer l’accéssibilité dans les musées.


Facilitator: Luciana Sepúlveda Köptcke (Fundação Oswaldo Cruz, Fiocruz, Brasília, Brazil)

Luciana Sepúlveda Koptcke est art éducatrice, ayant fait son DEA et son Doctorat en Muséologie au Muséum nationale d’Histoire Naturelle À Paris. Elle coordone le “Programme d’Éducation, Culture et Santé” à la Fiocruz, Brasília, développant des projets de recherche sur le partenariat école-musée, les études de public, et d’éducation non-formelle en sciences et santé. Elle est aussi concernée par les rapports entre la culture et la santé, l’expréssion de la créativité, les arts et la promotion de la santé, et la participation sociale des jeunes dans l’espace scolaire.

Advertisements